Le mot du président



L’AMÉLIORATION CONSTANTE DES OBJECTIFS DE QUALITÉ DE L’EAU POTABLE,

l’écologie imposée par l’économie de la ressource en eau, le renouvellement des lieux de production et la régularité de la distribution guident le travail des élus du Siaepa du Cubzadais-Fronsadais.

 

L’EAU NATURELLE

est pompée dans la nappe profonde de l’éocène entre 200 et 300 mètres du niveau du sol : « une eau fossile datant de plus de 1000 ans ». Infiltrée dans des départements parfois très éloignés dans le massif central, elle est légèrement acide ou agressive et contient du fer en excès. Elle est donc traitée dans des stations pour une neutralisation de l’acidité et une deferrisation.

 

LA SOGEDO ET L’AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ

contrôlent en permanence la qualité de l’eau distribuée. Le bilan annuel des mesures réalisées en 2013 permet de conclure que l’eau distribuée est de très bonne qualité, conforme aux limites de qualité des eaux destinées à la consommation humaine pour l’ensemble des paramètres mesurés.

 

 

Retrouvez les données

relatives à la qualité de l’eau

sur http://www.eaupotable.sante.gouv.fr

TROIS MILLIONS DE MÈTRES CUBE SONT PRÉLEVÉS, 82 % SONT DISTRIBUÉS AUX USAGERS.

Les pertes restent donc élevées. Cette remarque conduit le Siaepa du Cubzadais-Fronsadais à rechercher des solutions pour économiser les 18 % d’eau perdue. La sectorisation mise en place sur le territoire syndical doit permettre de mieux identifier les fuites sur 784 kilomètres de réseaux. La pose de quatre nouveaux appareils de comptage au niveau des quatre réservoirs sur tour permettra de comptabiliser les volumes en entrée et sortie.

 

LA RÉGULARITÉ DE LA DISTRIBUTION

est conditionnée par le bon état des ressources disponibles et par l’étanchéité du réseau. Pour mobiliser un million de mètres cube d’eau supplémentaire en mettant en service le forage des « Nauves » à Salignac, il est devenu impératif de construire le château d’eau de Marcenais, à proximité immédiate. Le chantier sera achevé fin 2015. C’est la condition indispensable à l’optimisation du nouveau forage. Les prélèvements trop importants effectués à Saint André de Cubzac et Les Billaux seront diminués, le Siaepa du Cubzadais-Fronsadais respectera ainsi les prescriptions du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux « Nappes Profondes » (Sage) et l’arrêté préfectoral qui marque l’urgence de réduire les pompages dans la zone de l’agglomération bordelaise.

 

EN 2015, LE SIAEPA DU CUBZADAIS-FRONSADAIS

doté de quatre sites de forages et de quatre réservoirs sur tour sera équipé pour assurer la sécurité de l’exploitation et la continuité de la distribution.

 

 

Le Président, Jacques MAUGEIN

Informations


  • Rapports sur le prix et la qualité du service
    Les données relatives à l'année 2017 sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous :   RPQS eau potable 2017 Annexes RPQS eau potable 2017   RPQS assainissement 2017 Annexes
    Lire la suite...
  • Le médiateur de l’eau
    La Médiation de l’Eau a pour but de favoriser le règlement amiable des litiges qui peuvent survenir entre les consommateurs et les services publics d’eau
    Lire la suite...
  • Le Mot du Président
    L’AMÉLIORATION CONSTANTE DES OBJECTIFS DE QUALITÉ DE L’EAU POTABLE, l’écologie imposée par l’économie de la ressource en eau, le renouvellement des lieux de production et la
    Lire la suite...
  • A Saint andré de cubzac et Cubzac les ponts
    Extension de la station d'épuration de Porto à 30000 EH avec mise en place d'un méthaniseur et injection du biogaz sur le réseau public de
    Lire la suite...